dimanche 23 mars 2008

Dimanche apres midi a Chonburi

Cette apres midi, direction ChonBuri (100 klm au Sud est de Bangkok), on est allé déguster quelques crabes et crevettes en bord de mer .... Il fait très chaud en thailande en ce moment, on est en pleine saison chaude et sèche. ca sera comme ca jusque mi mai.


Ensuite, passage oblige au marche de Chonburi, le marche se trouve le long de la route principale sur une longueur de 2 klm. c'est incroyable tout ce que l'on peut trouver pour manger .... il y a énormément de produits séché (poissons, crevette, ...) et aussi une quantité incroyable de desserts divers et varié ... C'est aussi le passage obligé des thais avant d'aller sur la plage de Bangsean quelques Klm plus loin.

Rencontre avec un jolie petit bébé ..... :)


Et ensuite, passage sur la plage ...., c'est noir de monde, il n'y a pas de touristes étranger ici, c'est une plage tres populaire ou les thais aiment venir les weekend en famille.



Ils s'installent sous les parasols, mangent toute la journée, boivent beaucoup pendant que les enfants vont se baigner ....

ensuite, Oak va encore faire quelques achats ..., genre barbe a papa ....

et la photo souvenir avant de reprendre la route pour Bangkok et decouvrir les messages d'un debile poster sur le sujet precedent ...

5 commentaires:

Chezsiam a dit…

Sawadee khap Philippe
Tu as raison, il fait chaud en ce moment, même à Chiang Rai, au Nord, Oh! C’est beau l’amour , je veux dire votre photo ensemble .Je connais Chonburi, j'y ai vécu
pendant 3 ans , le marché trop magique .
@+ Siam

Peter a dit…

Salut!, sympa ton blog! continue c'est super :)...

Anonyme a dit…

Un code de verification ? tu n'acceptes pas la critique constructive ?

PhilippeB a dit…

le code de vérification permet d'éviter de ce faire spammer via les commentaires, rien a voir avec les critiques constructives ou pas .... car un spam n'a absolument rien de constuctif ....

Baa a dit…

ça ne serait pas du luxe parfois car il y a tellement de pauvres glandus dont le seul but dans la "vie" est de pourrir celle des autres par de petites réflexions complexées et autres zinsinuations zordurières...